Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 04:04



 
Monsanto a requis la mise sous séquestre de navires transportant du soja argentin à leur arrivée dans les ports du Danemark, d'Espagne, des Pays-Bas et de Grande-Bretagne. L'affaire a été analysée en détail par Carlos M. Correa dans Third World Resurgence. En matière de propriété intellectuelle et de brutalité des multinationales, c'est intéressant. Savoir, ainsi, que les produits à base de soja viennent en tête des exportations de l'Argentine vers l'Europe. Savoir, aussi, que 90% du soja argentin est génétiquement modifié – ce pays a pour ainsi constitué la tête de pont pour le soja modifié de Monsanto en Amérique latine, faisant notamment plier le Brésil. Savoir, enfin, que ce soja incorpore un gène déterminant (commercialisé sous le nom de Roundup Ready ou RR) que Monsanto a négligé de breveter en Argentine, donc, fichu, en Argentine, il est tombé dans le domaine public. Alors, où est le problème? Le problème est là. Monsanto n'apprécie pas. Ce sont des revenus qui lui échappent et, légalement, la multinationale n'y peut rien. Enfin, presque. Parce qu'il reste l'arme de la guérilla judiciaire, des actions procédurières qu'on nomme parfois "téméraires et vexatoires". Monsanto a intenté une action contre les importateurs européens, d'où la demande de mise sous séquestre, l'idée étant de les faire payer ce que l'Argentine lui refuse et, par suite, cette dernière, puisque le surcoût sera inévitablement répercuté. Juridiquement, cela ne tient pas la route. Le brevet peut protéger la production, pas l'achat du produit. Monsanto le sait. Peu lui chaut, ce qui importe est d'exercer une pression et, là, c'est réussi. Le droit n'est jamais que le cache-sexe d'un rapport de forces.

 

Source : Third World Resurgence, n°203/204, juillet-août 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique - dans -*- OGM
commenter cet article

commentaires