Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 03:26

Sortie du numéro exceptionnel de Convergence

"Alerte Pauvreté" sur la santé

 
Baisse du pouvoir d’achat, crise économique, crise financière... se traduisent par une augmentation des phénomènes de pauvreté, d’exclusion, de détresse. La santé n’est pas épargnée. Consacré à la santé et à la prévention, le deuxième numéro de Convergence "Alerte Pauvreté" donne à voir et à comprendre que "Les inégalités ruinent la santé".
 

Au sommaire

Illustré de reportages photos (quotidien des patients d’un médecin de campagne, conditions pénibles de travail de salariés...) ce numéro d’Alerte Pauvreté dresse un constat alarmant sur la santé des précaires : les personnes à faibles revenus ne se soignent pas et ne consultent qu’en urgence. Des difficultés supplémentaires se font jour à la campagne, le manque de médecins, la fermeture d’hôpitaux, l’absence de transports, qui obligent les plus démunis à renoncer à se soigner... Et que dire sur la souffrance mentale qui a des conséquences psychologiques parfois désastreuses ! Personnes âgées, handicapées, sans papiers, comment font-elles pour se soigner? La santé est bien plus qu’un problème d’accès aux soins.

La médecine ne guérit pas les inégalités sociales comme le constatent les anthropologues, sociologues, médecins, avec à l’appui le baromètre Ipsos/SPF dont les résultats montrent que 39% des français ont déjà renoncé à un soin ou l'ont retardé en raison de son coût tandis que 30% d’entre eux ont le sentiment de ne pas avoir les moyens financiers pour disposer d'une alimentation saine et équilibrée.
Les soins mis de côté en priorité sont : l'achat de prothèses dentaires (31% des personnes interrogées), l'achat de lunettes ou de lentilles de contact (29%), une consultation chez un spécialiste (24%), un dentiste (23%), un ophtalmologiste (19%), l'achat de médicaments (18%), des radios ou analyses en laboratoire (16%), une consultation chez un généraliste (14%), chez un psychiatre ou psychologue (11%).

L’épidémie des inégalités sociales

En France, un cadre supérieur vit en moyenne 81 ans, un ouvrier 74 ans, un SDF moins de 50 ans. Les inégalités ruinent la santé malgré les progrès accomplis par la médecine et le système de soins.
Ce numéro d’Alerte Pauvreté apporte également un éclairage sur les injustices rencontrées tous les jours dans les permanences d’accueil du Secours populaire : les malades qui demandent une aide pour payer une facture d’hôpital, les personnes qui sautent un repas sur deux, les mamans qui se passent de lunettes pour soigner en priorité leurs enfants...
Aujourd’hui, le SPF souhaite souligner l’urgence à améliorer le système de santé pour que les inégalités cessent de croître en défaveur des personnes en difficulté. Les Médecins du Secours populaire "sont aux premières loges" pour le constater et, avec eux, l’ensemble des bénévoles.

Acheter en ligne le magazine.

Pour agir avec le Secours populaire français

Vous pouvez devenir bénévole.

Vous pouvez effectuer un don financier :

Partager cet article

Repost 0
Published by Goudouly - dans -*- associations
commenter cet article

commentaires