Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 03:15



Mona Chollet : « Le triomphe de Sarkozy résulte d’une manipulation à grande échelle des imaginaires. »


On croit connaitre tout ça sur le bout des doigts. Après tout, on est en terrain connu : la manière dont Sarkozy forge son image de conquérant via cet imaginaire bling bling décomplexé, on y est confronté tous les jours. Pourtant, en parcourant l’ouvrage que Mona Chollet, journaliste au Monde Diplomatique et animatrice du site Périphéries, a consacré au sujet, Rêves de droite, défaire l’imaginaire sarkozyste (éditions Zones), on se rend compte que c’est encore plus grave qu’on ne le pensait. Loin d’être une comète isolée dans le ciel criard des joutes médiatico-politiques, Sarkozy est bien l’aboutissement d’un processus rationnel, d’une manière de voir le monde. Il est le nom de quelque chose, pour reprendre la formulation d’Alain Badiou.

Au fil des pages, on hésite entre deux attitudes : sourire de la grossièreté des ficelles mises en œuvre (Ah, Sarkozy expliquant que lui aussi eu une enfance difficile, rappelant combien il souffrait de n’avoir que du saumon fumé ordinaire dans son frigo alors que tous ses amis de Neuilly mangeaient du saumon fumé made in Traiteur, c’est Cosette qu’on ressuscite) ou se lamenter de leur efficacité perverse (« La plèbe applaudit à la bonne blague de sa propre spoliation » car on lui « donne le sentiment d’en être. »).

Car c’est un fait : les exhibitions de luxe et les impudeurs répétées de Sarkozy sont pour l’instant une arme politique dévastatrice, remarquablement adaptée à notre époque et à son salmigondis médiatique. En faisant rêver sur son ascension, en racontant de "belles histoires" à la sauce TF1 (l’ascension du petit hongrois parti de rien ; Rachida, Rama et Fadela sorties de l’enfer des banlieues à force de volonté), en rentabilisant chaque occasion de mise en scène, Sarkozy a gagné la bataille des imaginaires. Dans l’affaire, c’est aussi une vision du monde décomplexée, rollexisée et dominatrice, qui s’est installée à l’Élysée. Pour Article11, Mona Chollet revient sur ce processus.

 

Pour lire l'entretien avec Mona Chollet, allez sur Article XI...très bel entretien

Partager cet article

Repost 0
Published by Goudouly - dans -*- copinage
commenter cet article

commentaires