Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 03:54



Qui c’est les plus fort ?

 

Vous connaissez la réponse ?

Les abstentionnistes !

 

Bon hormis le fait que je suis assez contente de mon pronostic sur le passage du Front de Gauche devant le NPA, je dois vous dire que je ne suis absolument pas satisfaite.

Mais j’y reviendrais plus tard, car pour l’instant mon sujet sont les 60 % d’abstention.

 

L’Europe politique n’existe pas et les politiques font comme si cet état de fait était sans conséquence.

 

Qu’en est-il de l’expression de ces abstentionnistes. Je veux bien me lancer dans cet exercice improbable.

Malgré les cris de victoires pour nous faire passer la pilule, on peut être sûr que la politique menée par l’UMP ne satisfait pas, mais en même temps il n’y a pas de réponse construite satisfaisante en face. Le fait que l’UMP ait obtenu 28 % des 40 % exprimés fait bien peu de voix au final. L’UMP est en tête mais n’est pas majoritaire et loin de là. C’est un point à retenir. Il peuvent craindre dans ce schéma là n’avoir aucune réserve de voix.

 

Le PS dégringole. C’est une bonne nouvelle, car il ne représente plus une alternative de gauche.

Le Modem se casse la figure. Franchement je m’en moque.

Peut être que ces deux vont finir par s’entendre, malgré les appels du PS à vouloir rassembler la gauche (ouaf ! ouaf !).

En rugby ils disent un cadrage débordement…raté.

 

Les Ecologistes dans leur montage médiatique ont su rassembler du monde.

Qu’en penser.

Le fait qu’ils aient réussi un assemblage divers est à mettre à leur crédit…mais pour quoi faire.

Qu’elle est leur avenir politique, avec quel contenu politique.

L’assemblage hétéroclite de personnes de droites et de gauche sur l’urgence écologique sans contenu social probant me semble inquiétant.

En même temps je comprends que les gens puissent voter pour eux car ils ont su se rassembler et incarner les préoccupations de demain. Et puis pour moi Eva Joly est remarquable et fera certainement une excellente députée à Strasbourg.

Et puis je suis convaincu que le pouvoir en place à aidé Europe écologie à faire un bon score, pour d’une part affaiblir la gauche de tous bords, après avoir tenté le coup avec le NPA, mais aussi pour valider l’espèce de démarche qu’ils nomme le Grenelle de l’environnement. Le coup du passage de « Home » du Yann Arthus Bertrand sur une chaîne de service public deux jours avant l’élection, vu par 8 millions de personnes est très très fort.

 

Une crainte persistante demeure : le FN se maintient.

Un de mes amis l’avait pronostiqué et je me suis moquée de lui.

Son résonnement me revient, j’espère sans le trahir : « l’UMP ne remplit pas entièrement son rôle à l’extrême droite, l’UMP joue trop à gauche, elle tente trop de lever les voix de gauche en débauchant des personnalités, du coup cela permet à l’extrême droite de se reconstruire. Ce qu’a fait Mitterrand avec le PC et que tente Sarkozy avec le FN est un échec de la part de ce dernier qui n’est qu’un apprenti en tout »

L’extrême droite se maintient donc et même si elle ne se renforce pas comme ailleurs en Europe, elle se retrouve encore en 4ème position, bien qu’avec un score faible.

Et puis cette extrême droite est devant le Front de Gauche et le NPA, ça c’est pas cool.

 

Venons en à ceux là.

Ils m’énervent. Quand je vois les résultats de dimanche soir je me dis qu’ils auraient pu faire autre chose.

Rêvons un peu en faisant machine arrière.

 

En septembre 2008 Mélenchon quitte le PS, un premier pas est franchi.

Il fonde la Parti de Gauche (PG)

Dans la foulée une entente se crée entre le PG et le PCF.

Des réunions ont lieu avec les « petits partis » pour s’entendre sur le contenu politique.

Il y a intégration et répartition des tâches.

La volonté du sommet est reprise par le peuple de gauche et fait une traînée de poudre.

Pendant ce temps des discussions ont lieu avec le NPA qui se défend de ne pas vouloir l’union.

Certains membres du NPA commencent à rejoindre le Front de Gauche.

Le discours d’union s’amplifie, le peuple de gauche fait remonter ses opinions.

Des démarches vers les écologistes de gauche se font pressantes. Certains commencent à rejoindre aussi le Front de Gauche.

Un enthousiasme se dégage qui attire d’autres forces de gauche en particulier issues du PS.

Les médias dénigrent ce Front de Gauche. Enfin !

Les intentions de vote lui donnent plus de force…

 

Qu’en serait-il le soir du scrutin à la vue des résultats de dimanche ?

Une véritable réponse à la casse de l’UMP de notre société aurait été mise en place, le Front de Gauche serait peut être second, voire premier lors de ces élections et aurait obtenu une vingtaine de députés, voire plus au parlement européen.

 

Voilà pourquoi je suis en colère.

Aujourd’hui la politique mise en œuvre par Nicolas Sarkozy aurait pris un camouflet.

 

Mais voilà rien de tout cela ne s’est passé et l’UMP est arrivée en tête, même minoritaire sur le plan électoral elle est en tête.

L’abstention a obtenu la majorité. C’est bien que l’Europe que l’on nous propose, que l’on construit sans nous, ne convient pas.

 

Nous avons un sacré boulot sur la planche.

Nous devrions nous occuper de notre avenir.

Aurore

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore - dans -*- Billets
commenter cet article

commentaires