Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 03:25




Position de Minga à propos du livre publié par Attac,

« Commerce équitable, Produire, vendre et consommer autrement ».


Lettre au Conseil d’Administration et au Conseil Scientifique d’ATTAC


Nous vous confirmons notre désaccord fondamental avec votre analyse du commerce équitable telle qu’elle apparaît dans le livre que vous avez récemment publié et que votre association nous a aimablement envoyé. Nous avons à plusieurs reprises, lors de sa préparation, fait part de nos réserves sur le caractère tendancieux de l’analyse, manifestement en vain.
Ce livre cantonne le commerce équitable dans l’approche que nous rejetons catégoriquement, approche qui repose sur l'idéologie « européano-centriste » et tiersmondiste du commerce équitable que vous défendez.

Plus personne ne croit sérieusement à l’équité du commerce pratiqué dans les grandes surfaces. N’ayant ni le temps ni les moyens financiers de les contrer, nous avons préféré – il y a déjà plus d’un an – leur abandonner une étiquette qui n’est plus qu’une niche « de marketing ». Continuer de débattre du commerce équitable fait  inévitablement le jeu des Grandes surfaces, des organisations de la PFCE (notamment Max Havelaar, la Fédération Artisans du monde) et de certains acteurs de la « solidarité internationale », qui  s’entendent pour :

o ne jamais examiner les pratiques commerciales des acteurs qui importent et distribuent les produits,

o mettre en avant le terme de « producteurs défavorisés du sud »,

o refuser de voir que les dits producteurs peuvent être « équitablement » exploités,

o refuser de substituer le terme de consommateur à celui de client,

o entretenir la confusion entre l'acte de commerce et le profit, considérant que toute acte commercial est mu par une finalité lucrative,

o refuser d'associer les partenaires sociaux et notamment les représentants des organisations syndicales paysannes ou salariales au débat, etc.

En réduisant les débats à des conflits de structure, en entretenant l’idée que le commerce équitable est un mouvement (avec des pragmatique d’un côté et des radicaux de l’autre) vous évitez la nature des enjeux de société que soulève ces débats et entretenez une confusion sur la réalité des projets politiques qui animent les uns et les autres.

En restant toujours ouverts au dialogue,

Le Conseil d’Administration de Minga




Commerce équitable... Produire, vendre et consommer autrement
JPEG - 68.3 ko

Le commerce équitable donne chaque jour la preuve qu’une autre économie est possible. Une économie où l’on tente de produire, de vendre et de consommer de façon juste et solidaire, en préservant l’environnement, en développant la démocratie.

Contestant l’hégémonie des grandes firmes du commerce mondial et de la grande distribution, le commerce équitable cherche à établir des solidarités concrètes entre consommateurs et producteurs à travers des pratiques économiques solidaires. Il vise à resocialiser l’acte marchand et à mobiliser les citoyens pour peser sur les politiques publiques et enclencher de nouvelles modalités de régulation.

En même temps, les acteurs du commerce équitable sont fort divers, et le mouvement est traversé depuis plusieurs années par d’intenses controverses. Ce livre veut montrer en quoi le développement rapide du commerce équitable, malgré ses contradictions qui ne sont pas passées sous silence, offre la possibilité concrète de construire des rapports économiques à la fois humains et efficaces.

L’ouvrage présente les débats, les questions et les démarches du commerce équitable mises en oeuvre par des acteurs multiples qui expérimentent des voies très diverses : commerce de proximité, grandes et moyennes surfaces, vente par Internet, éducation à la consommation et au développement, pressions sur les acteurs politiques et économiques, etc. Ces démarches sont portées par des structures diverses : SARL, associations, coopératives.

Le lecteur trouvera là un tableau d’ensemble des démarches, des débats et des tensions qui traversent le mouvement pour un commerce équitable, lui-même parti prenante du mouvement altermondialiste.

Commerce équitable... Produire, vendre et consommer autrement
Attac, Elisabeth Bucolo, Thierry Brugvin, Thomas Coutrot, Anne Olivier
Éditions Syllepse, Paris, mai 2009, 7€


Partager cet article

Repost 0
Published by Goudouly - dans -*- associations
commenter cet article

commentaires