Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 03:22



Le vert est dans le fruit

 

Tout le monde en parle.

Nous serions à la fin d’une époque.

D’autres disent la fin d’un paradigme, quand ils veulent faire les malins.

Pourquoi pas !

 

C’est sûr que nous sommes à la fin de quelque chose, tout au moins de nos réserves naturelles.

Car nous sommes dans un monde fini.

 

Je ne suis pas scientifique, et je ne comprends rien aux sujets scientifiques que peuvent me ramener mes gosses, mais je suis capable de comprendre qu’à force de pomper la Terre, elle puisse dire STOP !

 

Cet été je me suis penchée sur la question.

Quel abîme !

 

Les capitalistes veulent continuer leur business et sentent bien que les gueux ont besoin d’être rassurés sur leur avenir.

Alors ils les rassurent les gueux.

Personne n’y croit mais ils rassurent.

Ils font du greenwashing, de la croissance verte.

Ils transforment des emplois existant en emplois verts.

Et tout le monde fait semblant d’y croire.

Pendant ce temps en France comme au niveau mondial le chômage augmente.

Et les réserves diminuent.

 

Et puis il y a les Verts.

Les Verts préconisent de tout arrêter.

Caricaturons : de revenir à la bougie. Je sais ils ne disent pas ça.

Ils proposent de culpabiliser le consommateur. C’est pire.

 

Ils glosent, ils glosent et à aucun moment ils ne remettent en cause le système libéral qui creuse le fossé de notre planète.

L’imposture verte est de demander plus de taxes individuelles sur les gaz à effets de serre, sur les émissions de carbone, sans en faire supporter la charge aux véritables responsables, les producteurs de ces même gaz : les industriels internationaux.

Pour les Verts ce sont justes les consommateurs qui ne savent pas consommer.

Les cons.

Je suis une conne.

Et tout juste bonne à payer.

Puisque le gouvernement et les Verts le disent, fonçons.

 

Dans l’état actuel de notre système il y a d’un côté les intégristes verts qui n’ont qu’une réflexion environnementaliste et de l’autre côté les libéraux qui rhabillent le capitalisme pour le faire durer un peu plus longtemps.

 

Il ne manque pas quelqu’un là dedans ?

 

Si on reprend la genèse du développement durable (initié par les Rockefeller et compagnie qui en fait germer l’idée) il y a trois piliers dans ce schéma : l’économie, le social et l’environnement à parts égales.

 

N’y a-t-il pas un truc qui vous gène dans les assertions faites par le gouvernement leurs opposants les socialistes et nos amis les Verts ?

 

Il ne manquerait pas un peu de social ?

 

Mais moi je ne vois pas l’avenir de la terre sans le social, ni l’échange, ni un environnement sain.

Il va bien falloir le trouver cet équilibre qui profite au plus grand nombre.

 

Nous devrions nous occuper de notre avenir.

Aurore

Partager cet article

Repost 0
Published by Goudouly - dans -*- Billets
commenter cet article

commentaires