Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Êtes Arrivé

  • : Le blog de la rue Goudouly
  • Le blog de la rue Goudouly
  • : Les humeurs, les rumeurs, les coups de cœur, les coups de gueule, et puis les amitiés de la rue et de plus loin, de la journée, de l'air du temps...un peu de tout, un peu de rien, mais toujours à gauche.
  • Contact

Pour le plaisir

Recherche

Mémoire Classée

En campagne

28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 03:57

http://goudouly.over-blog.com/article-jose-saramago-52680966.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

José Saramago

 

José de Sousa Saramago est un écrivain et journaliste portugais lauréat du prix Nobel de littérature.

Il est né le 16 novembre 1922 à Azinhaga dans la région de Ribatejo au Portugal dans une famille pauvre, petit-fils de paysans analphabètes, apprenti serrurier et autodidacte

Il est mort le 18 juin 2010 à Lanzarote dans les Îles Canaries en Espagne en exil à l’âge de 87 ans d’une leucémie.

Saramago dérangeait y compris dans son propre pays. En 1992, le gouvernement portugais l’accuse de « porter atteinte au patrimoine religieux des Portugais » et censure son roman « l’Évangile selon Jésus-Christ ». C’est ce dernier point qui le poussa à l’exil.

 

La liste de ses écrits est longue voici ses romans :

  • Terra do pecado, 1947
  • Manual de pintura e caligrafia, 1977
    • Manuel de peinture et de calligraphie, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, Paris, 2000, 252 p. (ISBN 2-02-036736-X)
  • Levantado do chão, 1980
  • Memorial do convento, 1982
    • Le Dieu manchot, trad. par Geneviève Leibrich, présentation Pierre Léglise-Costa, Métailié et Albin Michel, coll. « Domaine portugais » et « Les Grandes traductions », Paris, 1987, 397 p. (ISBN 2-226-02868-4)
  • O ano da morte de Ricardo Reis, 1984
    • L'Année de la mort de Ricardo Reis, trad. par Claude Fages, Le Seuil, Paris, 1988, 377 p. (ISBN 2-02-010347-8)
  • A jangada de pedra, 1986
    • Le Radeau de pierre, trad. par Claude Fages, Le Seuil, Paris, 1990, 312 p. (ISBN 2-02-011541-7)
  • História do cerco de Lisboa, 1989
    • Histoire du siège de Lisbonne, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, 1992, 318 p. (ISBN 2-02-012203-0)
  • O Evangelho segundo Jesus Cristo, 1991
    • L'Évangile selon Jésus-Christ, trad. du par Geneviève Leibrich, Le Seuil, Paris, 1993, 376 p. (ISBN 2-02-018172-X)
  • Ensaio sobre a cegueira, 1995
    • L'Aveuglement, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, 1997, 302 p. (ISBN 2-02-028952-0)
  • A bagagem do viajante, 1996
  • Cadernos de Lanzarote, 1997
  • Todos os nomes, 1997
    • Tous les noms, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, Paris, 1999, 270 p. (ISBN 2-02-034188-3)
  • A caverna, 2000
    • La Caverne, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, Paris, 2002, 346 p. (ISBN 2-02-049390-X)
  • O homem duplicado, 2002
    • L'Autre comme moi, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, Paris, 2005, 282 p. (ISBN 2-02-061296-8)
  • Ensaio sobre a lucidez, 2004
    • La Lucidité, trad. Geneviève Leibrich, Le Seuil, coll. « Cadre Vert », Paris, 2006, 384 p. (ISBN 2-02-079066-1)
  • As intermitências da morte, 2005
    • Les Intermittences de la mort, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, coll. « Cadre Vert », Paris, 2008
  • As pequenas memórias, 2006
  • A Viagem do Elefante, 2008
    • Le Voyage de l'éléphant, trad. par Geneviève Leibrich, Le Seuil, coll. « Cadre Vert », Paris, 2009

Essais, poésie, contes et nouvelles, articles de journaux, pièces de théâtre font partie aussi de son œuvre.

 

Il a participé activement à la révolution des œillets de 1974 qui a renversé la dictature salazariste.

Il exprimait souvent son indignation et son dégoût quant au sort fait aux opprimés sur cette terre.

Il défendait la cause palestinienne. Ses livres sont boycottés par Israël.

Il est le seul Portugais décoré du Grand-Collier de l'Ordre de Sant'Iago de l'Épée (ordre portugais) et reste à ce jour l'unique auteur lusophone à avoir reçu le prix Nobel.

Il aimait à dire : « Les gens disent de moi : il est bon mais c’est un communiste. Maintenant, ils disent, c’est un communiste, mais il est bon ». Cette phrase il pourrait encore la dire dans sa tombe, certainement avec un certain délice.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rue Goudouly - dans -*- histoire
commenter cet article

commentaires